LHpital-sous-la-neige-crayon_thumb10

L’hiver s’est bien installé sur le Forez en ce début d’année. Mon village de l’Hôpital sous Rochefort est devenu celui de la belle au bois dormant, pas un chat dans les ruelles, seuls les oiseaux quémandeurs frappent aux vitres … les bois alentours sont noyés dans la brume et le long des chemins bordés de haies givrées, les ruisselets gazouillent sous la glace … alors il faut marcher vite pendant les ballades, ne pas oublier le bonnet et les gants, et au fond du sac à dos : la thermos de grog aux épices bien chaud … et moi je chante même pour rythmer mes pas … je chante …

Le vent de l'hiver - Raphaël

C'était le temps d'une autre année
Le temps des néons allumés
Le temps des témoins des colombes
Le temps de la vitesse et de l'ombre
Le temps des lettres jetées au feu
Le temps où on était heureux
C'était le temps des bords de mer
Le temps des Gainsbourg, des Prévert
Je revois tes cheveux défaits
Dans la chambre d'hôtel tu jouais
Et moi sur la banquette arrière
Je voyais le monde à l'envers ...
Vive le vent de l'hiver
Et la chanson de Prévert
Continue sa route à l'envers
Je ne suis pas chrétien
Mais de tout je me souviens
Vive le vent de l'hiver
Et tout retourne la terre
Les loups sont à la porte
Un dernier coup d'œil en arrière
Dans le rétroviseur
C'était le temps de Lily Brik
Le temps du soleil tatoué
C'était le temps des avalanches
Le temps des verres bus et cassés
Ma vie brulait comme la place rouge
Quand la nuit finissait sa course
C'était le temps des accords majeurs
Où tout était illuminé
Et j'entends battre ton cœur
Doucement doucement
Je ne suis pas soigné
C'était le temps de la Cantate
Le temps où tu la jouais pour moi
Vive le vent de l'hiver
Et la chanson de Prévert
Continue sa route à l'envers
Je ne suis pas chrétien
Mais de tout je me souviens
Vive le vent de l'hiver
Et tout retourne à la terre
Les loups sont à ma porte
Un dernier coup d'œil en arrière
Dans le rétroviseur
(Sur les routes pavées
Nuit d'hiver j'étais...)

 

Je vous rassure mon grog n’est pas alcoolisé !

                                              &

RECETTE de mon GROG AUX EPICES

La veille, je fais chauffer sans faire bouillir pendant 10 minutes du jus d’orange avec 2 clous de girofle, 3 bâtons de cannelle, 5 étoiles d’anis, 1 petit morceau de gingembre râpé, une gousse de vanille. Je laisse infuser et réserve le tout jusqu’au lendemain.

Je prépare un thé très fort, Earl Grey, ou Darjeeling, enfin j’y verse mon infusion passée au chinois, et ajoute 3 cuillères à café de miel.

A verser brulant dans le thermos.

                                              &

Et comme chaque année, je vous rappelle … de penser à eux si vous le pouvez.

                             MTO_FR_1

Oh ! la terrible nuit pour les petits oiseaux !
Un vent glacé frissonne et court par les allées ;
Eux, n'ayant plus l'asile ombragé des berceaux,
Ne peuvent pas dormir sur leurs pattes gelées.

Dans les grands arbres nus que couvre le verglas
Ils sont là, tout tremblants, sans rien qui les protège ;
De leur œil inquiet ils regardent la neige,
Attendant jusqu'au jour la nuit qui ne vient pas.

Guy de Maupassant  (Nuit de neige)

   

                                        Mésange bleue

                                                &

De retour, bien au chaud, sous la lumière de la lampe, je croise les fils de mouliné DMC ou mes aiguilles à tricoter … car comme le veut la tradition, en bonne brodeuse et tricoteuse, j’ai commencé le 1er janvier des ouvrages … un petit aperçu …

Un sampler au point de croix, modèle d’Andréane une créatrice régionale, fils DMC sur une toile 11 fils coloris seigle.

Hiver-1-001_thumb2

Un shawl encore, cette fois c’est le modèle Haruni d’Emily Ross que vous pouvez trouver ICI sur Ravelry, ce modèle est gratuit. J’ai choisi une laine très fine de Debbie Bliss la Rialto Lace, elle est d’un beau rouge, et je la tricote avec des aiguilles n° 3. J’ai décidé de le faire un peu plus grand que le modèle.

Hiver-1_thumb2