Il s’appelle l’Hôpital sous Rochefort, c’est un petit village médiéval qui se niche au creux des montagnes du soir en Loire-Forez.

Je vous en ai parlé parfois, un peu sur un coup de colère comme dans mon article “Jusqu’où iront-ils” …. et bien pas plus loin ! Et depuis, les tilleuls de la place du Trêve ont refleuri cette année pour la première fois, et beaucoup d’eau des rivières de l’Anzon et du Tavel a coulé sous les ponts du village … je n’en dirai pas plus …

Je vous ai entrainé, à l’occasion, sur les coursières qui partent du village … pour vous montrer la faune ou la flore …

Je vous ai raconté un peu de nos coutumes, de nos fêtes, et de nos richesses  patrimoniales …

              IMG_8621

Aujourd’hui, je vais vous montrer un peu de l’histoire du village, non pas celle que racontent les livres d’histoire, les archives de la Diana de Montbrison ou les sites d’internet, mais au travers de quelques cartes postales anciennes que j’ai chiné au hasard des brocantes …

             Photo H R 1035  

                                  CP circulée – 30 juillet 1903

                                                               &

             Photo H R 2036

Le 6 juin 1911 …….. 3ème compagnie 16ème régiment …    Cher Oncle ….. Vous avez dû recevoir le télégramme que je vous ai envoyé samedi, vous annonçant que je ne pouvais aller vous voir. J’ai été bien affecté de ce contretemps car vraiment il y a trop longtemps que j’avais projeté ce petit voyage. La cause qui m’a empêché de faire mon voyage c’est tout simplement la compagnie PLM qui n’a pas voulu nous délivrer de billets pour partir par les premiers trains de la journée. Pensez donc si j’étais parti il fallait que je couche à Chalon et je serai arrivé très tard dans la matinée du dimanche et il fallait que je reparte le lundi à 10H39 du matin. Vous voyez que c’était impossible, ce n’était pas la peine de faire un pareil déplacement pour le temps que j’avais à dépenser. J’irai vous voir avant la fin de l’année je vous le promets mais j’aurai soin d’y aller avec une permission de 3 jours au moins. Enfin au régiment on ne fait pas comme on veut il faut le prendre comme ça vient et encore se contenter. A l’Hôpital sous Rochefort toute la maisonnée est en bonne santé, j’espère que vous reconnaitrez une bonne partie du personnel de l’établissement ci-contre. Donnez moi de vos nouvelles le plus tôt qu’il vous sera possible. Votre neveu qui vous embrasse bien fort  … J.BONNEFOY

                                    &

                                                                                                                                                                                                                                                       Photo H R 3037

                                 CP circulée – 19 août 1942

         Photo H R 4038

          Photo H R 12046

          Photo H R 5039

                                 CP circulée – 23 août 1955

            Photo H R 6040

            Photo H R 7041    

       Photo H R 8042 Photo H R 9043

                 CP circulée 23 août 1906                      CP circulée 16 juillet 1905

                      Photo H R 10044

                                  CP circulée 24 décembre 1944

           Photo H R 11045

De nos jours, le clocheton et la chaire de l’église ont disparu … plus d’école, d’hôtels, ni de marchand de cycles , de boucherie, de boulangerie, pas plus que de gare … les bois ont remplacé les vignes alentours … tout à bien changé depuis que la route royale détournée du village est devenue la Nationale 89 … 450 habitants en 1900 … à peine une centaine aujourd’hui …

Autre temps, autres cartes postales, l’Association pitarlase Histoire et Archéologie de Châteauvieux vient d’éditer une série de cartes postales dignes de ce nom …

         SELECTION Melle BEAL

Les cartes postales sont en vente à l’Office de tourisme de Boën sur Lignon et à la Poste de l’Hôpital sous Rochefort (42).

                                         Blason Hôpital-sous-rochefort